• Le Strawberry Laserlipo: une expérience minceur testée et approuvée

    "Strawberry Inch Loss Only.jpgLes bienfaits de la lumière au service de la minceur". Si vous avez envie de tester cette méthode avant l'été, n'hésitez pas car j'en ai fait l'expérience à la Clinique Esthétique de Mai et bien que j'ai peu de chose à faire fondre, j'ai quand même perdu 1cm de tour de taille. Plus intéressant, c'est l'action thérapeutique sur mon épaule gelée. Le laser a eu un effet bénéfique sur la mobilité de mon bras. Il faudrait certainement plusieurs séances mais  lors de mon rendez-vous chez le kiné, j'ai ressenti une amélioration dans l'ampleur de mes mouvements. Pour ceux et celles qui désirent faire disparaître des rondeurs disgracieuses, laissez-vous tenter par cette machine innovante et dont il n'exite que deux exemplaires à Bruxelles.

    Première innovation lancée en Belgique par Infinitude Esthétique, le Strawberry Laserlipo met les bienfaits de la lumière au service de la minceur. Strawberry Laserlipo est un système innovant de laser diode de faible intensité destiné à redéfinir la silhouette, réduire les tissus adipeux tout en ciblant la zone du corps où l’amincissement est souhaité. Quotidiennement, l’organisme stocke l’excédent d’apport calorique alimentaire sous forme de triglycérides dans les cellules adipeuses.  Strawberry Laserlipo utilise la photo-bio-modulation afin de stimuler localement le processus naturel de déstockage des graisses. Le traitement s’articule autour de séances relaxantes et indolores. Le patient peut aisément perdre entre 1 à 2 tailles après quelques séances. L’amincissement est rapide, conforté durablement par une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité physique. L’idéal est de suivre une cure de huit séances pour le traitement d’une zone à raison de deux séances par semaine, permettant ainsi une redéfinition de la silhouette en 4 semaines. Tout récemment lancé en Belgique, le Strawberry Laserlipo est déjà disponible dans deux cabinets médicaux pilotes à Bruxelles:

    Clinique Esthétique de Mai (Strawberry Laserlipo,Radioskin,Cellushape Plus)

    Avenue de Mai 226

    1200 Bruxelles

    02/7326100 (Dr Lisoir)

    0489875876

     

    Fit&Pretty (Strawberry Laserlipo,Radioskin,Moving IPL)

    Rues des Hippocampes 18

    1080 Bruxelles

    0488410075 (Dr Manzoor)

    0472103614 (Shazia Manzoor)

     

     www.infinitude-esthetique.be

     

  • Meisenthal: le Feu sacré

    5174_Blow_Firozabad_Bangles(c)Serge_Picard.jpgBlow Firozabad Bangles © Serge Picard

    La verrerie de Meisenthal voit le jour en 1704, dans les Vosges du Nord, dans l’Est de la France. Elle produira des dizaines de millions de pièces de verre utilitaire, de gobeleterie bon marché. Entre 1867 et 1894, la verrerie sert de laboratoire à Emile Gallé, chef de file de l’Ecole de Nancy, qui y effectue des recherches techniques et artistiques sans précédent, conférant à Meisenthal le statut de « berceau du verre Art Nouveau ». L’unité de production traverse les conflits mondiaux mais, ne faisant pas le choix de la modernisation de l’outil de production, vient s’échouer à l’aube des années 70.

     

    L’usine, qui compta jusqu’à 650 salariés, ferme ses portes le 31 décembre 1969. En 1983 le Musée du Verre de Meisenthal voit le jour et témoigne de l’aventure créative de cette verrerie, et en 1992, sur la friche, le Centre International d’Art Verrier (CIAV) est créé et un premier four rallumé. Le CIAV, dès son premier souffle, a eu l’ambition de réinscrire la production verrière traditionnelle dans son époque. Ainsi, dans différents contextes collaboratifs, des créateurs contemporains, confirmés ou en devenir (artistes, designers, étudiants en Ecole d’Art...), travaillent de concert avec les verriers, réinterprètent les savoir-faire et enclenchent de nouvelles histoires d’objets.

    4956_(c)Mathilde_Maitre.JPG

    Le CIAV a toujours entretenu la porosité entre design et art contemporain, permis à leur expressions les plus composites de puiser autant dans la virtuosité des verriers que dans les héritages de process industriels. Au bout de 20 ans de croisements le résultat est impressionnant... des milliers de formes, de pièces uniques, d’essais, de prototypes, de micro-séries, de questionnements... A chaque rencontre s’écrit une nouvelle histoire. Avec cette exposition, l’ambition est de proposer aux visiteurs, dans un même espace, à la fois des objets conçus par des designers (fabriqués en série) et des œuvres (uniques, multiples ou installations) imaginées par des plasticiens. La majeure partie des pièces n’ont jamais été montrées par le CIAV (mais par les artistes eux-mêmes, dans des galeries, des centres d’art ou des musées) ni ensemble.

    Expo du 24-06-2012 > 07-10-2012

    © Mathilde Maïtre

    http://www.grand-hornu-images.be

  • LES LAURÉATS DE BOOST-UP/INDUSTRIES CRÉATIVES, PREMIÈRE ÉDITION 2012

    LES LAURÉATS DE L’APPEL À PROJETS
    BOOST-UP/INDUSTRIES CRÉATIVES

    Edition 2012

    Cette première édition 2012 de l’appel à projets Boost-
    Up/Industries Créatives, appel opéré par Wallonie Design, s’est
    clôturée ce mercredi 20 juin 2012, avec l’annonce de ses lauréats.
    Ils sont sept et ils représentent la diversité des industries créatives
    et sont soutenus dans le cadre du programme Creative Wallonia.gche-dte_E.Willemart,M.Verleyen,S.Santin,F.Royen,G.Libertiaux,E.Dor,C.Munck,G.deDorlodot,J.Fallon,A.Lelong,C.Brzakala.jpg

    Lancé le 21 mars 2012, Boost-Up/Industries Créatives a comptabilisé près d’une centaine de participations d’indépendants, TPE et PME. Le choix de ces sept lauréats a principalement été guidé par trois critères : le côté innovant du projet, le degré de concrétisation du prototype par rapport à l’accès au marché et la viabilité du projet dans son ensemble.

    L’événement de clôture de ce mercredi 20 juin 2012, au Palais des Congrès de Namur, a été l’occasion de dévoiler les projets primés, mais aussi de découvrir le réseau Women Business Angels, une initiative de Be Angels, présenté par l’invité d’honneur de la soirée, Claire Munck, responsable business development.

    LES LAURÉATS DE BOOST-UP/INDUSTRIES CRÉATIVES, PREMIÈRE ÉDITION 2012

    La paroi WALL SCREEN, mise au point par ABV SA (Liège), répond de façon innovante à un besoin, de plus en plus fréquent, de cloisonner les espaces. Modulable, sans aluminium, déhoussable et déclinable en divers coloris et matières, WALL SCREEN a bénéficié de recherches et d’un soin tout particulier afin d’optimiser son design et ses performances acoustiques.

    Une femme sur trois souligne l’inconfort de sa lingerie. Face à ce constat, l’entreprise AL CONCEPT (Hainaut) conçoit, développe et produit des solutions innovantes pour apporter aux femmes plus de confort. Le projet soutenu par Boost-Up/Industries Créatives constitue une nouvelle approche du maintien de la poitrine. Breveté, ce projet est présenté aux grandes marques de lingerie.

    L’entreprise CASALTO (Brabant wallon) permet de concevoir son mobilier sur le net et de l’assembler chez soi, sans le moindre outil, comme un jeu d’enfant. Il donne l’opportunité de créer, depuis sa tablette, sa propre lampe, table ou bibliothèque. Une infinité de modèles est possibles et chacun peut faire de ses objets, des pièces uniques qui lui ressemblent et changent au gré de ses envies !

    La gamme de mobilier d’extérieur baptisée TOLE est mise au point par IOL STRATEGIC DESIGN (Liège). Elle évoque la matière, simple, mais noble, et surtout le savoir-faire local qui y est associé. Le barbecue de cette gamme prend le contre-pied de la tendance actuelle : sa fabrication en acier corten le rend élégant, durable et lui permet de s'intégrer dans tous types d'espace extérieur.

    Le service proposé par OOBOX sprl (Brabant wallon) permet une géolocalisation à la fois simple, pratique et esthétique. Le projet TRIMAPS offre des solutions aux artistes et aux développeurs d’applications, afin d’enrichir ces applications existantes, de cartes artistiques, personnalisées, interactives et agréables d’utilisation.

    SARAH SANTIN (Liège) a créé, sous son nom, une entreprise dans le secteur de l’architecture et du design d’intérieur. Son projet : la conception, production et commercialisation, de studios modulables de jardin écoresponsables et rapidement montés sur site. Ils permettent de disposer d’un lieu de vie ou de travail personnalisé, complémentaire à l’habitat ou pour le secteur HORECA, en évitant la contrainte du permis de
    bâtir et les coûts d’une annexe jointe.

    Evoluant entre arts numériques, nouvelles technologies, son et images, SUPERBE (Namur) a mis au point le
    concept BE EXPLOSIVE. Une boîte, un ballon, une aiguille. Vous prenez place dans la cabine automatique,
    percez le ballon et la photo est prise. Le résultat, touchant, surprenant, vous attend à l'extérieur. Be
    Explosive est une expérience spontanée qui se partage.

    Devant l’intérêt renouvelé pour Boost-Up/Industries Créatives, qui favorise la mise sur le marché de
    prototypes innovants, une nouvelle édition de l’appel est d’ores et déjà prévue, qui débutera en septembre
    2012 ! Les informations pratiques seront prochainement accessibles sur le site www.creative-
    wallonia.be/boost-up.

    POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS SUR LES LAURÉATS 2012 :
    ABV SA : www.abv.be
    CASALTO : www.casalto.com
    IOL STRATEGIC DESIGN : www.iol.be, www.tole.be
    OOBOX : http://trimaps.com
    SARAH SANTIN : www.sarahsantin.be
    SUPERBE : www.superbe-interactive.be

    CONTACTS
    Pour toute question, n’hésitez pas à vous adresser à Cyrielle Doutrewe (chargée de projets
    Boost-Up/Industries Créatives) au 04.237.97.09 ou à l’adresse : cyrielle.doutrewe@walloniedesign.be.

    Plus d’informations sur Boost-Up/Industries Créatives : www.creative-wallonia.be/boost-up

  • Faster creativity in design thanks to 3D solutions - Jonathan Riss and Dassault System

    default.jpg

    http://youtu.be/M56nz9h6Auo : Jonathan Riss, the fashion designer Jay Ahr explains his experience and the advantages of using fashion Lab for the production of his brand.

    http://youtu.be/71x7h7Ei6pI: Jeròme Bergeret, Director of Fashion Lab, the technology incubator dedicated to fashion designers, explains the innovations made by the applications Dassaults Systemes in fashion design.

    http://youtu.be/u3HRsMQn3YU

  • 70 ABSOLUT artworks at Spiritmuseum-Stockholm

    The ABSOLUT DELPHINE sculpture is one of 70ABSOLUT artworks chosen for display in the first expo “Face it!”  at thenew SPRITMUSEUM in Stockholm. The expo is a retrospective of ABSOLUT artworks created between 1986-2004 andincludes iconic ABSOLUT pieces by Andy Warhol, Keith Hering, Damien Hirst,Robert Indiana and many others.  The SPRITMUSEUM is the new permanent homefor the ABSOLUT Art Collection which holds more than 850 unique ABSOLUTartworks.

    www.spritmuseum.se

    www.absolutartcollection.com/

    www.delphineboel.com

    ABSOLUT DELPHINE©2003 Delphine Boel_v&s spirits web.jpg

    ABSOLUT DELPHINE Sculpture 2003

    Height = 250cm  /  Width = 165cm /  Depth = 70cm

    Materials: Steel, Papier-Mâché, Plaster,Glitter, Acrylic Paint, “Wildfire” ultra-violet paint, UV Resistant Varnish

     

     

  • Collection Fetish Box Clutch, luxueuses minaudières de Diane von Furstenberg

    DVF%20Logo.jpg

     

     

    Fetish Box Clutch

    image002.jpgDiane von Furstenberg lance la collection de minaudières

    « Fetish Box Clutch » en édition limitée pour l’automne 2012. "Les accessoires sont la ponctuation de la mode et ces petits sacs sont tellement uniques et glamour. Ils sont parfaits pour accueillir vos secrets ! "


    – Diane von Furstenberg

    Composée de neuf styles uniques, la collection s’annonce très convoitée : chaque modèle ne seraproduit qu’à 25 à 50 exemplaires. Élégantes et mystérieuses, les minaudières sont fabriquées à lamain en Italie, avec des matières luxueuses et raffinées allant du fil métallique délicatement brodé aux cristaux scintillants montés à la main.

    Dessinées dans le cadre de la collection automne 2012, intitulée « Rendez-vous », ces pièces uniques sont un clin d’œil espiègle aux accents surréalistes qui ont inspiré la collection. « Le désir est au centre de cette collection, et je pense que les sacs Fetish l’incarnent très bien », explique le directeur artistique Yvan Mispelaere. « Si les vêtements étaient sobres, élégants et sexy sur un mode que l’on pourrait qualifier de plus “sérieux”, ces accessoires apportent une touche de fantaisie et d’humour, mais avec élégance et sophistication. »

    D’un cœur rouge rayonnant perlé à la main en Inde, à une horloge magnifiquement travaillée à la beauté intemporelle, chacune de ces pièces dignes d’un cabinet de curiosités portera un numéro de série.

    Toutes les minaudières Fetish Box Clutch possèdent un fermoir DVF caractéristique et un miroir intérieur en forme d’œil abstrait pour apporter chance, conscience et protection à sa propriétaire.

    Disponible dans les boutiques DvF en août 2012.

  • Florence: vivez une expérience unique avec Jay Arh et FashionLab

    Jay Ahr and FashionLab by Dassault Systèmes
    invite you to discover “Ray of Life”

    “Ray of Life” is a project collaborated by Jay Ahr and FashionLab. An immersive Experience which will enable the guests to live the outlook of a woman in a travel around the world.
    A film by Asa Mader

    visuel_juin_2012.jpgHosted by Luisaviaroma
    June 15 to 18: 10am to 8pm
    June 19 to 22: 10am to midnight
    Piazza Strozzi
    50123 Firenze

     

    "Ray of Life "

    Florence, Piazza Strozzi from the 15th until the 22nd of June 2012

    1. Preface

    was born of a meeting between actors from the worlds of fashion, art and technology: the fashion designer, Jonathan Riss, the technology incubator, FashionLab, the American filmmaker, Asa Mader, the sound architects of Soundwalk, and the top model Carmen Kass.

     

     

    It’s in Florence, the home of Dante and Michelangelo, for Pitti Uomo, that the team fashioned their dream and the vessel that hosts it. An oversized, unidentified object has been erected on Piazza Strozzi, between ancient palimpsest-walls. In the dark lair, 35 square meters of screens diffuse a concerto of images, combining filmed sequences with virtual 3D shots. Immersed in a dreamlike journey, the spectator becomes the actor of a rebirth.

     

    2. Initiation

    Drawing inspiration from the concept developed by Luisaviaroma, the global online luxury store, Jonathan Riss intends not only to deliver products from one end of the planet to another, but also to provide a captivating sensory experience. Creating a synergy between FashionLab’s latest virtual technologies and the skills and know-how of the fashion industry, he invites us to take part in an initiatory quest with, as our guide, The Woman – "the future of man" – dressed in iconic Jay Ahr apparel and jewellery.

     

    3. Concept

    A matter of seconds ago, a woman was born.

     She awakes, liberating light, desire, touch. Slowly, very slowly, she draws aside the folds of a draped lamé dress with the palm of her hand. The woman opens herself, delivering the unknown.

     She is less in the world than the world is in her.

     She is the one who gives birth to the day in the ruches of her draped garment. She is the one who, in the undulations of her veil, mirrors the waves of the ocean and the course of the clouds. She, who, in her bejeweled corset, scatters the stardust. She, who, in her sequined dress, echoes the contours of the city and the rhythm of the music.

     The female hologram takes us on a journey at once internal an external. Her clothes, which simultaneously dress her and reveal her nudity, arouse a series of emotions, fashioning new dreams in every movement that she takes. They are keys that open the doors to the ray of light.

     She is the "Ocean Woman" in her flowing muslin dress. She is the "Sun Woman" in her corset of gleaming gems. She is the "Feline Woman", undulating in her sequins. She is the "Phoenix Woman" in the evanescent feathers of her bustier dress. She is an expanding universe, a myriad of stars and suns in fusion. She is twelve billion years old.

     Desire is brought to fever pitch. A vertiginous experience. The universe ends its cycle in conflagration. And darkness.

     Then, in her feather sheath dress, the white angel begins to fall, taking pleasure in the descent. It is not an end but a beginning. The beginning of a journey back through time. A redemptive voyage to an ancient radiance, the world’s first light, the light that contains and delivers the secret of the origin. Of eternity?

     

    4. FashionLab

    FashionLab, the Dassault Systèmes technology incubator for fashion, is an experimental design center for 3D technologies dedicated to artistic creation. FashionLab is at the crossroads between fashion and 3D, combining the technological innovation of Dassault Systèmes with the artistic creativity and expertise of the fashion industry.

    Under the aegis of Jérôme Bergeret, the multidisciplinary team of developers, researchers and fashion specialists applies a new kind of alchemy. The engineers of FashionLab infuse a third dimension into the two dimensions of image and design: volume. By applying a virtual approach they can influence, or even determine the creative process, enabling artists to develop their work using highly advanced software before committing it to reality. As well as the time-saving and ecological aspects of the approach, FashionLab feeds the imagination of designers by revealing new perspectives.

     

    5. Jay Ahr

    Jay Ahr is the name of the fashion company founded in 2005 by the young prodigy, Jonathan Riss. It’s the story of a passion for fashion and its expertise. It’s the story of an art: the art of loving. It is hard to contemplate Jonathan’s creations without feeling the gift of love contained in every one of them. According to Jay Ahr, fashion is not only an aesthetic, it is also an ethic. A way of being in the world, of being present to oneself. The rustling of fabric, the flow of lava stones, the freshness of satin, the finesse of twined leather are all fragments of life, grace, power. With the patience of a goldsmith and the spontaneous élan of an enthusiast, Jonathan designs, weaves, colors and sculpts a universe that belongs only to him and to those, elect amongst the elect, for whom beauty is another name for life.

     

    6. Asa Mader

    Asa Mader is the director of the film-installation,

    Ray of Life. The American filmmaker, who shares his time between New York and Paris, tends to blur the lines between cinema and the arts. His first film, La Maladie de la mort, based on the homonymous novel by Marguerite Duras, and starring Anna Mouglalis, was presented at the Venice Film Festival. For the soundtrack to Ray of Life, Asa chose his long-time collaborators, the Soundwalk collective. Founded in 2001 by Stephan Crasneanscki, Soundwalk creates poetic electronic works using sonic fragments captured from around the world. Here they work with French composer Sylvain Chauveau to create a sonic voyage into the unknown. The collective’s latest piece, Medea, was previewed at the Georges Pompidou Center in Paris in May 2012. (www.soundwalk.com)


    © texts by Virginie Luc for Jay Ahr ©translation by Michael Lavin

    2/4 RUE DU 29 JUILLET 75001 PARIS T + 33 1 42 96 95 23 INFO@JAYAHR.COM
    801 MADISON AVENUE NY 10065 NEW YORK T +1 212 717 06 00 NEWYORK@JAYAHR.COM

     WWW.JAYAHR.COM

  • Paris -Wim Delvoye au Louvre

    En Juin à Paris: Wim Delvoye et Pierre Kroll (voir note précedente)... Cool

    Les Belges ont du talent!!!

    332642_le-plasticien-belge-wim-delvoye-le-30-mai-2012-a-paris.jpgafp.com/Fred Dufour

    Le Louvre invite Wim Delvoye à intervenir dans plusieurs espaces du musée : sous la pyramide, au sein des appartements Napoléon III, dans les salles gothiques du département des Objets d’art et dans le jardin des Tuileries. Après Tony Cragg, Wim Delvoye est le deuxième artiste à concevoir une nouvelle sculpture monumentale pour la colonne du belvédère : une immense flèche gothique en acier Corten torsadée, intitulée Suppo. Parallèlement, une imposante oeuvre en acier Corten dentelé rejoindra le jardin des Tuileries en juillet, et s’inscrira à l’automne dans le parcours de sculptures de la FIAC.

    http://www.louvre.fr/expositions/art-contemporain-wim-delvoye-au-louvre